Sous l'océaaaaaaaaan !

Publié le par Mickanaïs

Avant de commencer cet article, nous avons une annonce solennelle à vous faire... Anaïs a conduit pour la première fois depuis notre départ à l'autre bout du monde ! Elle a directement adopté Holden Paso qui se conduit super facilement. Merci le cruise control et la boîte automatique ! Elle veut d'ailleurs la même de retour en France. Du coup, elle n'hésite plus du tout à se proposer en tant que pilote.

30

 

Lundi 23 avril 

Petit détail qui servira dans la suite de cet article : la veille au soir nous avons passé notre dernier repas avec Dorian, Francois, Flo et Amandine et sur la table de pique-nique à côté de la notre se trouvaient d'autres français avec qui nous n'avons pas discuté, et comme il faisait nuit nous n'avions pas fait attention à leur visage ...

Après avoir bien préparé ces 15 jours de voyage en étant à peu près sûrs de pouvoir voir tout ce qui nous intéresse, nous prenons la route direction le Yanchep National Park où on peut voir une colonie de koalas protégés. A la différence de la Great Ocean Road, on ne peut pas s'en approcher et pourtant ils sont nettement plus gros, trop mignons et toujours aussi maladroit ! On peut aussi aller dans des grottes mais elles sont payantes, il y a aussi des kangourous mais ils sont davantage visibles en début de journée ou au crépuscule donc nous décidons de repartir mais avant nous nous arrêtons au point information pour le bon plan du jour : le pass à l'année pour tous les parcs nationaux du Western Australia (80$ en sachant que chaque entrée est à 11$, il est très vite rentabilisé).

1 2 

Nous nous arrêtons ensuite dans le Nambung National Park (trop la classe d'y entrer comme des VIP avec notre super pass) pour voir le Pinnacles Desert. Certains se rappeleront peut-être que nous avons vu déjà des Pinnacles en Nouvelle-Zélande... Ceux-ci sont complètement différents. Ils sont constitués de sable blond riche en calcaire provenant de coquillages. Compacté sous l'effet de la pluie, puis érodé, il donne naissance à ces formes étranges qui peuvent atteindre plusieurs mètres (ici on en a vu jusqu'à 5 mètres de hauteur). En deux mots : unique et impressionnant. On est ensuite passés par le Lac Thetis pour voir des stromatolites dont on parlera plus en détail plus tard dans cet article. Le soir nous nous arrêtons sur une aire de camping juste avant le coucher du soleil, on se pose au bord de l'océan et là une voiture arrive : des couleurs à gogo, une inscription Flower Power sur le coffre, des fleurs peintes sur toute la carrosserie... Difficile de la louper ! Et forcément, ce sont des français ! Nous parlons un peu le temps d'admirer le coucher de soleil, puis ils reprennent la route tandis que nous restons dormir sur place.

11 13 24

 

Mardi 24 avril

Brève visite de Geraldton, où nous nous arrêtons principalement pour faire nos courses, et acheter notre équipement de snorkeling pour profiter des futures plages, annoncées comme sublimes !

Le reste de la journée sera dédié à la route jusqu'à Kalbarri. Sur le chemin, quelques falaises escarpées à admirer, comme par exemple Red Bluff, Eagle Gorge ou encore Natural Bridge. Une fois arrivés là-bas, qu'est-ce qu'on croise ?! Une voiture Flower Power ! Du coup cette fois-ci, nous décidons de passer la soirée ensemble, avec ces deux amis se prénommant Alexia et Nico. Mais ils ne voyagent pas seuls : Alyson et Stéphanie sont aussi de la partie, avec leur van James, orné d'un joli crâne de kangourou à l'avant.

2 4 6

 

Mercredi 25 avril

Quitte à se croiser sans cesse sur la route, autant visiter le pays ensemble ! Du coup, nous voilà à nouveau partie d'un cortège, longeant la côte Ouest : Flower, James & Paso !

Première étape de groupe : admirer des pélicans se faire nourrir ! Bon... les pélicans sont jamais venus, mais par contre nous avons eu droit à un spectacle agréable de bon matin : un dauphin errant au bord de la plage, tranquillement. Ensuite, place au Kalbarri National Park, connu pour ses gorges vertigineuses, et sa fenêtre naturelle creusée dans le rocher. Pour y accéder, nous nous sommes bien amusés sur la route sablonneuse de bout en bout (27km), sur laquelle nous avons croisé plusieurs kangourous, mais aussi un courageux voyageur piéton qui se reposait à l'ombre... Là nous disons : CHAPEAU à lui, parce que vu la chaleur et la puissance du soleil, il en faut de la volonté.

11 23 27

 

Jeudi 26 et vendredi 27 avril 

Toujours un peu plus au Nord se trouve une baie connue nationalement pour la venue quotidienne de ses dauphins locaux : Shark Bay, classée au Patrimoine mondial. 

Mais là, malgré notre pass pour accéder à tous les parcs nationaux du Western Australia, il nous faut quand même débourser 8$ par personne pour voir les dauphins se faire nourrir. A ça, vous ajoutez le fait qu'un grand nombre de personnes est présent pour l'événement, et que vous n'avez pas le droit de vous baigner avec... Nous avons donc encore une fois fait nos rabajoies et nous sommes contentés de visiter les alentours : Hamelin Pool (connue pour ses stromatolites) DEFINITION, Shell Beach (une plage où le sable est remplacé par des milliers de coquillages), et Eagle Bluff (point de vue duquel on peut apercevoir quelques poissons, requins ou encore tortues nager dans une eau cristaline.

3-copie-1 7-copie-1 11-copie-1

Point culturel : Les stromatolites sont des formations descendantes de bactéries vieilles de 3,5 milliards d'années, et qui ont évolué sous forme de biosédiments plus complexes. Banales à première vue, ces stromatolites sont pourtant une clé de l'évolution : pendant 2,9 milliards d'années, ces bactéries ont constitué la seule forme de vie sur terre. En consommant du dioxyde de carbone et en rejetant de l'oxygène, elles ont contribué à la formation de l'atmosphère et donc à l'apparition d'autres formes de vie.

Suite à tout cela, une grosse journée de conduite nous attend, pour nous rendre de Shark Bay à Carnarvon. Rien d'intéressant en somme !

 

Samedi 28 et dimanche 29 avril

Après une nuit de repos sur Carnarvon, qui est une ville moche et sans intérêt au passage, nous prenons la route pour voir des blowholes, des trous formés dans la pierre, dans lesquels s'infiltre l'eau pour en ressortir à une puissance telle que nous avons l'impression d'être face à des geysers.

Malheureusement, nous rencontrons quelques difficultés pour y arriver. Comme le dit l'adage, jamais deux sans trois : au milieu du chemin, la courroie de distribution a décidé de continuer sa route en solo en tombant par terre, nous laissant sans mode de transport viable... Heureusement, notre quatre compères de voyage étaient avec nous à ce moment, et nous ont sauvé de la galère presque instantanément : tout d'abord ils nous ont emmené voir ces fameux blowholes, histoire que nous n'ayons pas fait la moitié du trajet pour rien. Puis sur le retour, la Flower nous a tracté jusqu'à Carnarvon, ce qui nous a probablement permis d'économiser une sacrée somme d'argent (nous avons rencontré des personnes ayant été dépannés à distance... 1800$ pour 300km de remorquage). Merciii les z'amis !

1-copie-2 4-copie-2 5-copie-2

Mais la mésaventure ne s'arrête pas là ! Une fois arrivés sur Carnarvon, nous nous rendons compte que nous sommes samedi, et que tous les garages sont fermés jusqu'à lundi... Hop, 2 jours à attendre dans cette ville morte (rappelez-vous aussi les autres adjectifs utilisés pour décrire la ville précédemment...) : des rues désertes et/ou en travaux, un remblais repoussant... Bref, heureusement que nous avons des séries et films à regarder sur le PC !

 

Lundi 30 avril, mardi 1er et mercredi 2 mai

Allez hop, on ne perd pas de temps : 8h au garage, 8h30 c'est Darty mon kiki, Coral Bay nous voilà ! Nous retrouvons les loulous qui avaient pris de l'avance et là, un spectacle magique s'offre à nous : de nouveau une eau chaude et cristaline, mais surtout la petite barrière de corail à quelques mètres seulement de la plage. Des tonnes de poissons divers et variés, des coraux par milliers, le tout formant un paysage féérique : du vert, du jaune, du bleu, des raies, des tortues, ... Nous avons vraiment l'impression de nous trouver dans un aquarium géant, et nous aimons ça ! Difficile de s'en lasser, et nous décidons finalement de rester 3 jours dans les environs pour en profiter au maximum, et rentabiliser comme il se doit l'équipement de snorkeling acheté sur Geraldton.

33 3 19 27

 

Jeudi 3 et vendredi 4 mai

Mais le plaisir ne s'arrête pas là ! En effet, la barrière de corail s'étend sur la côte Ouest jusqu'à Exmouth et le long de Ningaloo Marine Park, notre prochaine destination. Cette fois-ci, nous restons deux jours dans les environs (des zones de snorkeling appelées Oyster Stacks et Turquoise Bay) pour y découvrir quelques nouveaux poissons, mais aussi quelques nouvelles formes de coraux, des oursins, d'autres tortues, mais surtout quelques requins de récif qui nageaient à proximité ! Petite frayeur la première fois, pour finalement se rappeler qu'ils restent assez inoffensifs, et qu'ils ne feront rien si on ne les dérange pas.

 48 60 62 79

 

Samedi 5, dimanche 6 et lundi 7 mai  

Parce que c'est bien beau de s'amuser comme des foufous dans l'eau, mais qu'il faut aussi penser à travailler pour gagner un peu d'argent, il est temps de prendre la direction de Port Hedland, où nous souhaitons nous poser quelques mois. Mais il nous reste quelques endroits sympas sur la route, à commencer par Cape Range National Park. La visite y est rapide car en voiture, mais les vues vertigineuses sur des gorges impressionnantes valent le détour.

11 20 26

Le soir, arrêt sur une aire de repos pour fêter dignement l'anniversaire d'une de nos compatriotes de voyage, Alexia ! Nous en profitons pour inaugurer un jeu créé par nos propres soins durant le voyage : le Monaussie (ou Monaustralie), un Monopoly façon backpacker australien ! 

5 9

Après s'être bien rassasiés de fiesta, nous avons conduit toute la journée pour rejoindre la ville industrielle de Karratha. Le lendemain matin, nous sommes allés du côté de Dampier pour y découvrir une collection de pétroglyphes, qui ne représente en fait qu'un fragment d'un immense ensemble d'art rupestre rassemblant des centaines de milliers de pièces sur plus de 88km². Nous nous sommes donc amusés à escalader les pierres sur lesquelles étaient gravés ces pétroglyphes, pour tenter d'en trouver le plus grand nombre possible : au programme, des tortues, baleines et moultes autres dessins plus ou moins explicites. 

4 7 8

Encore une fois, l'heure de prendre la route est arrivée, et nous roulons tout l'après-midi pour arriver en fin de journée sur Port Hedland et rejoindre Mathieu, un ami d'enfance de Micka ! Histoire de bien faire les boulets, nous n'aurons pas pris de photo ensemble pour vous faire profiter en images des retrouvailles.

 

Mardi 8 mai

Voilà maintenant un peu plus de 12h que nous sommes à Port Hedland, et nous partons en direction de Beachfront Village, l'endroit où travaille Mathieu, pour un entretien. Et grâce aux CV déposés en avance et à la (très) bonne réputation de Mathieu dans la boîte, nous avons décroché chacun un job dans la matinée : Anaïs en tant que serveuse au Shana's Café, et Micka en tant qu'aide cuisine à Beachfront Village ! En deux mots : MERCI MATHIEU !!!

Voilà, nous sommes donc dans cette jolie ville industrielle aux nombreux attraits (vous la sentez là, l'ironie ?) pour plusieurs mois, de manière à pouvoir financer la suite de notre voyage ! 

Ne nous en voulez donc pas si vous ne recevez pas de nouvelles pendant quelques temps, mais il n'y aura probablement pas grand chose à raconter d'ici le mois d'août. On vous embrasse bien fort, à bientôt les amis !

 

PS : Désolé pour le retard d'émission de l'article ;)

Commenter cet article

Blouin 27/05/2012 20:25


Merci pour cet intéressant reportage sur cette grande partie de votre exploration de la côte Ouest de l'Australie; on sent poindre un certain enthousiasme à nouveau et les photos sont très
belles. Je suis heureuse que vous ayez trouvé du travail grâce à Mathieu et je souhaite que vous fassiez de grosses économies pour continuer votre voyage dans quelque temps. Bon courage à
tous les deux. Je vais retourner pour quelques mois à L'Epine essayer de bronzer un peu et me baigner en imaginant trouver des coraux et des requins... l'été a l'air d'être arrivé
pour de bon. Je vous embrasse, Tarte fine. 

TinMar 24/05/2012 07:59


Les tortues et les dauphins, c'est moche !



Solene 23/05/2012 08:39


Pas de nouvelles avant un moment ?! Niet ! (et puis on doit se faire un Skype les loulous) Je compte sur vous !
p.s: merci pour cet article et ses points de science qui me rappellent des souvenirs !