Karijini, un petit coin de Paradis

Publié le par Mickanaïs

Après l'article rempli d'ironie sur une ville que nous oublierons très rapidement, passons aux choses sérieuses. Notre première escapade en dehors de Port Hedland fut le Karijini, un parc national réputé pour ses gorges rougeâtres impressionnantes. Comme précisé quelques jours plus tôt, l'équipe au complet est formée de 6 personnes : Kévin, Maxime, Guillaume, Bastien, Anaïs et Micka ! 

 

Mercredi 29 août

Pas de temps à perdre, nous décidons de prendre la route dès le lendemain de notre démission. Pour ça, il a fallu retrouver les bonnes vieilles habitudes : faire le plein d'essence, de nourriture, d'eau, de bombonnes de gaz, ... Pour être fin prêts pour l'expédition ! Après un bon petit repas, nous voici partis en direction du Sud pour rejoindre les terres et redécouvrir un peu de relief, chose que nous n'avions pas vu depuis 4 mois. 

Nous arrivons de nuit sur une aire de repos, où nous ne perdrons pas de temps à rejoindre morphée.

 

Jeudi 30 août

Déjà 300km parcourus depuis la veille : nous sommes aux portes du Karijini National Park ! Première étape, réservez une nuit de camping pour s'assurer d'avoir une place. Seconde étape, se rendre à l'entrée de la première attraction du coin : Dales Gorge et sa fameuse Circular Pool. Quelques mètres hors du parking et nous nous trouvons déjà face à une gorge impressionnante. Le point de vue est magnifique, teinté de nuances de couleurs : rouge, jaune, vert, bleu, marron... Nous en prenons littéralement plein la vue, mais nous ne sommes pas au bout de nos surprises. Il est maintenant temps de suivre le sentier qui va nous emmener au fond de cette crevasse. En bas, un joli bassin naturel nous attend... Ni une ni deux, nous sommes déjà tous en maillot de bain prêts à plonger dans cette eau fraîche, mais tellement plaisante ! 

3 8 P1010195

Mais la visite ne s'arrête pas là ! C'est bien beau de faire joujou dans l'eau avec les copains, mais nous n'avons toujours pas vu le bassin le plus réputé du coin : Circular Pool. Hop, une bonne petite demi-heure de marche plus tard, nous étions de nouveau dans l'eau, bien plus fraiche cette fois-ci (seulement pour les plus courageux d'entre nous, nous ne dénoncerons pas les petits joueurs :p).

P1010283 P1010284

Après s'être bien rassasiés de baignade, il était déjà l'heure de se rendre au campement ! 

 

Vendredi 31 août

De bon matin, une épreuve à franchir pour notre petite Holden Paso : réussir à survivre à la route jusqu'au prochain point touristique, Kalamina Gorge. En effet, Dales Gorge est la seule accessible depuis une route bitumée. Pour se rendre aux autres gorges, nous avons dû rouler plusieurs kilomètres sur un petit chemin fait de tôle ondulée (plein de petits vagues qui font travailler un peu les suspensions et les pneus), de gros cailloux à éviter, et de poussière rougeâtre à gogo. Nous avons d'ailleurs pensé l'espace d'un instant avoir énormément bronzé en peu de temps... Mais l'illusion a vite disparu lorsque nous avons pris une douche.

224 78 60

Bref, revenons à nos moutons ! Kalamina se trouve être une gorge plus large, plus haute et plus jolie que la précédente. Encore une fois, nous pensions qu'une demi-journée suffirait pour en faire le tour... QUE NENNI ! C'était sans compter sur la petite baignade et sur la petite séance dégustation de cidre généreusement envoyée par la famille de Kévin ! Après tout, c'est un concept plutôt sympa que nous avons adopté là : un jour, une gorge.

Le soir, nous dormons au camp appelé Eco Retreat, dans lequel il est possible de se sentir revivre suite à une bonne douche chaude (vous savez, celle qui fut source de désillusion quant à notre bronzage).

 

Samedi 1er septembre

C'est bien joli de prendre son temps à faire des grasses matinées et à rester des heures dans la même gorge, mais à ce rythme, nous allons y rester 3 semaines dans ce parc national ! Non pas que ça nous déplairait, mais pour la santé d'Holden Paso et de notre compte en banque (12$ la nuit par personne, et des allers/retours à faire pour se ravitailler), nous préférons accélerer un peu le mouvement. But de la journée : réussir à visiter Joffre Gorge et Know Gorge ! 

Commençons donc par le commencement, Joffre Gorge. Que dire... nouvelle découverte, nouvelle claque visuelle. Nous avons l'impression que plus nous avançons dans le parc, plus les panoramas offerts sont grandioses.

Cette fois-ci, fini le barbotage, et place à la nage, la vraie ! Nous nous lançons alors dans une petite balade aquatique pour accéder à l'autre extrémité de la gorge, offrant apparemment une vue saisissante. 30 minutes et quelques brasses plus tard, nous voilà arrivés à bon port. Premier constat : c'est fatigant de nager 500m dans une eau à 12° !! Second constat : effectivement, la vue est saisissante. Ce parc ne cesse de nous émerveiller un peu plus chaque minute supplémentaire passée dans son enceinte.

91 113 127

Mais rappelez-vous, nous avons pour but de visiter Knox Gorge dans cette même journée ! C'est parti pour le chemin inverse, réalisé avec quelques difficultés sur la fin. Une fois de retour au parking, on monte tous les 6 dans le 4x4 de Bastien (ah oui tiens, on avait pas précisé que nous avions décidé de ne prendre qu'un seul véhicule ce jour-là) direction notre seconde destination !

284 

Rebelote, on ne déroge pas à la règle... C'est encore plus splendide que l'étape précédente, et plus particulièrement la toute fin du parcours, qui nous offre un spectacle magique : Knox Gorge rétrécit soudainement pour finir en chute d'eau se déversant dans une nouvelle gorge ! Que d'émotions, c'est vraiment de toute beauté, au point de nous aveugler et d'oublier de voir l'heure. Il nous faut maintenant remonter, retourner au campement et passer une bonne petite soirée avant ce qui sera notre dernière journée dans le parc !

163 170

 

Dimanche 2 septembre

De bon matin, toujours la même routine : lever, petit déjeuner, voiture à ranger, maillot de bain à enfiler, crème solaire à étaler, et Oxer's Lookout nous voilà ! Ce point de vue est le plus réputé de tout le parc, car il correspond au fabuleux paysage créé par la rencontre des gorges Red, Joffre, Weano et Hancock.

287 187 192

Les deux dernières gorges citées sont d'ailleurs celles que nous pouvons explorer, ce que nous nous empressons de faire. La première marche nous permet de nous balader au coeur de Weano Gorge, jusqu'à atteindre Handrail Pool. Pourquoi ce nom ? Car pour y accéder, vous devez (pas nécessairement mais c'est préférable si vous ne souhaitez pas glisser et vous casser quelque chose) vous accrocher à une sorte de rampe facilitant la descendre depuis un mini cours d'eau rendant les pierres bien glissantes. Là, on prend les mêmes et on recommence : petite baignade, exploration des environs, puis retour à la case départ pour remplir un peu nos estomacs avant d'entamer la dernière visite : Hancock Gorge ! 

180 184 185

Et là, une question vint direct tarauder nos esprits : COMMENT ?! Comment est-ce possible d'être toujours plus émerveillés à chaque découverte ? Ceux qui traversent le parc en arrivant par l'extrémité opposée doivent ressentir l'effet totalement inverse, condoléances à eux ! :p Ce qui est certain, c'est que cette gorge est indéniablement la plus fascinante, et nous a offert un final en apothéose. Nous avons hésité le temps de quelques minutes à continuer un peu plus loin, mais lorsque nous avons vu un expert arriver pour accrocher des cordes de rappel sur les parois que nous étions sur le point d'escalader, nous avons vite revu notre jugement à la baisse. Nous apprendrons d'ailleurs à notre retour que certains ont tenté de continuer, et ont nécessité l'aide des rangers du coin, ce qui leur a coûté 250$ par personne... Il fait bon d'être raisonnable parfois !

196 197 202

Une fois de retour au parking, l'émotion était au plus haut. L'escapade groupée touche à sa fin, et il est maintenant l'heure de sortir du parc pour faire le plein d'essence, et passer une dernière nuit sur une aire de repos (autour d'un joli petit feu préparé par nos soins), avant de retrouver la ville de Port Hedland pour quelques jours, et faire nos adieux à tous nos ex-camarades ! 

244 

Demain, le road trip reprend véritablement, toujours en compagnie des trois bretons, avec pour premier stop la ville de Broome ! 

 

Bisous à tous.

Commenter cet article

Blouin 04/10/2012 20:02


bonjour les petits, je reviens de l'Epine : il n'y a pas de gorges, c'est tout plat et cet été le temps a été pourri, trop froid en juillet et trop chaud en août et fin août mon mari a glissé
dans la salle de bain et s'est fracturé le bassin. Total retour à Nantes en ambulance, hospitalisation tout septembre et demain (5/10) je retourne seulement à Talensac ! Ce n'est pas de
l'aventure çà pour une femme de mon âge ? Heureusement que je viens de lire vos merveilleuses découvertes dans ce parc fantastique, de voir vos photos si colorées et de partager vos
impressions; cela me fait rêver. Bonne continuation et à bientôt. Tarte fine... 

Mickanaïs 11/10/2012 05:38



Oh! J'espere que votre mari se porte mieux, et vous aussi car oui c'est de l'aventure aussi! :) Passez le bonjour a Talensac de ma part et merci pour votre commentaire, c'est sympa d'avoir des
news de la France. Prenez bien soin de vous.



bernic 06/09/2012 17:09


Ca fait plaisir de vous lire à nouveau .Les superlatifs ne manquent pas , la balade du KARAJINI est vraisemblablement à tomber sur le c.....


Et la route continue ..... emmenez-nous ...